Revue de presse

Aller en bas

Revue de presse

Message  Admin le Lun 6 Oct - 12:10


ILE-DE-FRANCE.
HLM: La colère des gardiens d’immeuble
Nathalie Perrier | Le Parisien 06.10.2008, 07h00


ILS N’EN PEUVENT plus et le disent.
Aujourd’hui, à 11 heures, les gardiens d’immeuble de Plaine Commune Habitat (qui en emploie 200) , l’office HLM de Plaine Commune * , manifesteront avec leur direction devant la préfecture de Bobigny pour protester contre les violences dont ils sont victimes. Le mois dernier, en dix jours, trois employés ont été agressés par des locataires.

Le 14 septembre, un des gardiens de la cité Fabien de Saint-Denis a été frappé à coups de poing au visage par un résidant dont les enfants étaient coincés dans l’ascenseur. Il a eu les dents cassées et trois jours d’arrêt de travail. Le 17 septembre, un de ses collègues de la résidence Basilique, toujours à Saint-Denis, a été menacé avec un couteau par un locataire, qui ne supportait pas sa remarque.
Le 24 septembre, un gardien, encore cité Fabien, a été roué de coups par des jeunes qui se promenaient avec une barre de fer près des locaux techniques. Il souffre de nombreuses fractures faciales et a dû être opéré à deux reprises. Fin juillet, un autre gardien avait eu l’épaule cassée pour avoir fait trop de bruit en arrosant les plantes. « Les conditions de travail se dégradent, constate Michel Digeon, de la CGT. Il y a des quartiers où il devient difficile de faire son métier, où le seul fait de porter l’uniforme de gardien présente un danger. »
Trois agressions en dix jours « La situation a empiré en 2002 avec la disparition de la police de proximité. L’arrivée des Uteq (NDLR : unités territoriales de quartier) au Franc-Moisin est une bonne chose. Mais nos moyens restent limités et, en cas d’incident, les gardiens se trouvent très isolés », commente Stéphane Peu, le président de l’office HLM.
La semaine dernière, Plaine Commune Habitat a engagé des procédures d’expulsion à l’encontre des trois familles concernées.
« Ce sera dorénavant systématiquement le cas », prévient Stéphane Peu, qui invite tous les bailleurs départementaux à se réunir le 25 octobre. L’office HLM consacre chaque année 900 000 € pour la sécurisation de ses 16 000 logements. « Nous faisons notamment appel, dans certains quartiers, à des sociétés de sécurité. Il nous faudrait une aide de l’Etat pour développer ce dispositif », indique Stéphane Peu. Et en mars, à la suite de plusieurs agressions, le bailleur 3 F a décidé de retirer ses gardiens des Beaudottes, à Sevran.
* Huit communes composent Plaine Commune : Aubervilliers, Epinay, La Courneuve, L’île-Saint-Denis, Pierrefitte ,Saint-Denis, Stains, Villetaneuse.





« Il vaut mieux fermer les yeux sur les trafics »
Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
06.10.2008, 07h00




«ALLÔ MADAME D. Alors, ils ne sont pas venus pour votre problème de clés ? Je m’en occupe. » Tout sourire, le gardien de la cité Péri, à Saint-Denis, raccroche. « Il vaut mieux ne pas avoir deux mains gauches quand on fait ce métier. On est un peu des dépanneurs. On rend service aux gens », commente-t-il en souriant.
Dans cette cité du centre-ville, la vie de gardien suit son cours. « De temps en temps, il y a des petites tensions, quand les ascenseurs tombent en panne, par exemple. Mais si on est aimable avec les gens, ça se passe bien. »

Ici, car ailleurs, exercer cette profession relève parfois du sacerdoce. « Il y a des cités où un gardien ne peut plus se permettre de faire une remarque à un gamin qui crache par terre, à un locataire qui jette ses bouteilles n’importe où… Dans certains bâtiments au Franc-Moisin, le seul fait d’être là représente un danger. » Le métier est d’autant plus difficile que certains gardiens sont logés sur place. « Il vaut mieux fermer les yeux sur les trafics. De toute façon, ce n’est pas notre travail. Et puis, imaginez un gardien qui appelle la police à chaque fois qu’il voit une infraction… Il ne va pas rester longtemps. »
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Admin le Sam 25 Sep - 11:14

L'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) est un centre de recherche internationale qui ouvrira théoriquement ses portes en 2010 et qui permettra à 600 chercheurs, ingénieurs et techniciens, sur le site de la Pitié-Salpêtrière, de mener à bien leurs travaux de recherches sur les maladies du cerveau (Alzheimer, Parkinson, autisme, dépression, épilepsie, sclérose en plaques, ...) et de la moelle épinière (paraplégie, tétraplégie, ...). L'ICM est une fondation reconnue d'utilité publique.


Le 18 juin 2008, c'est en présence de la Ministre de l'Enseignement et de la Recherche Valérie Pécresse, du Maire de Paris Bertrand Delanoe et du Président du Conseil Régional d'Île-de-France Jean-Paul Huchon, que les membres fondateurs et leur marraine Michelle Yeoh ont posé la première pierre de l'ICM. Les travaux de construction sont actuellement en cours, pour une ouverture en 2010. Ce centre de recherche, dont l'architecture moderne et fonctionnelle a été conçue par Jean-Michel Wilmotte, permettra de concilier recherche fondamentale et recherche appliquée au sein d'un même lieu, sur le site de la Pitié-Salpêtrière.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum