Les femmes dans l'histoire de la France

Aller en bas

Les femmes dans l'histoire de la France

Message  Admin le Sam 20 Sep - 10:03

FEMMES DANS NOTRE HISTOIRE DE FRANCE :



Aliénor d'Aquitaine et Jean sans Terre Chapelle Sainte Radegonde de Poitiers © L'Archipel

Toutes les images sont tirées du livre "Elles ont fait la France" de P. Valode, aux éditions de l'Archipel. Le livre





Un mariage arrangé

En 1137, après la mort de son père, Guillaume X d'Aquitaine, le roi Louis VI la marie à son propre fils. Femme de pouvoir, elle révolutionne la cour, soustrayant son mari à l'influence de Bernard de Clairveaux et brisant l'ascendance de l'abbé Suger.

Pour le meilleur et pour le pire...

En 1152, le couple se sépare et le mariage est annulé. Aliénor épouse alors Henri Plantagenêt. En 1154, Henri devient roi d'Angleterre. A partir de 1170, elle gouverne l'Aquitaine : son fils, Richard, futur Richard Cœur de Lion, est proclamé duc en Aquitaine, mais c'est elle qui assure la régence.

Emprisonnée jusqu'en 1189 pour avoir fomenté un complot contre son mari infidèle, elle reprend le pouvoir à la montée de Richard sur le trône d'Angleterre, gouvernant le royaume pendant son absence (3e croisade) et résistant aux manœuvres de son autre fils, Jean sans Terre, qui veut usurper le trône. Après une fin de règne agitée, pendant laquelle elle fait tout pour sauver la monarchie anglo-normande, elle meurt à l'âge de 82 ans.




Blanche de Castille

Blanche de Castille et son fils, Saint Louis © Editions de l'Archipel
Mariée à 12 ans





Petite fille d'Aliénor d'Aquitaine, elle est mariée par sa grand-mère à Louis, futur roi et fils de Philippe Auguste, en 1200 : elle n'a alors que 12 ans. A la mort de Philippe Auguste, en 1223, le dauphin monte sur le trône sous le nom de Louis VIII. Il meurt trois ans plus tard, sur le chemin du retour de sa croisade, laissant le pouvoir à son fils, Louis IX, futur Saint Louis, et la régence à Blanche.

Une tacticienne hors-pair

Six mois plus tard, elle doit faire face à des soulèvements de seigneurs qu'elle n'aura de cesse de repousser, avec succès, jusqu'à la fin de sa régence. Grande tacticienne, elle parvient, en concluant plusieurs mariages, à adjoindre le Poitou et la Provence au Royaume de France. Lorsque Louis IX se croise en 1248 (7e croisade), elle tient fermement en main les rênes du pouvoir et parvient à rassembler une énorme rançon lorsqu'il est fait prisonnier. Après avoir fait face à une révolte de pastoureaux, elle s'éteint en 1252, à l'âge de 64 ans, sans avoir pu revoir son fils, alors en Syrie ou en Palestine.





Jeanne de Bourbon

La reine Jeanne de Bourbon Gravure, 1830 © Editions de l'Archipel




Un couple très uni

Fille de Pierre Ier de Bourbon et d'Isabelle de Valois, elle se marie à l'âge de 12 ans avec son cousin, Charles de Valois, futur Charles V. Au sein de ce couple très uni, Charles V demande très fréquemment son avis à son épouse, aussi bien en matière politique que dans les arts ou les lettres.

Associée au pouvoir

Prenant très activement part au gouvernement, elle s'enquiert fréquemment des questions politiques auprès des ministres et des ambassadeurs. Ainsi aide-t-elle Charles V à relever le royaume. Appuyés sur de redoutables capitaines, tels que Du Guesclin ou l'amiral Jean de Vienne, ils parviennent à donner des coups décisifs à leurs adversaires, le roi de Navarre Charles le Mauvais ou encore, les Anglais, boutés hors du territoire. Correspondant beaucoup, envoyant des missives de très haute importance, la reine possédait un cachet personnel très respecté. Morte en couche, alors qu'elle donnait naissance à son neuvième enfant, elle fut extrêmement pleurée par Charles V, qui ne lui survécut que trois ans.




Anne de Bretagne

Anne de Bretagne, en prière avec ses saintes Tableau de J. Bourdichon, XVIe siècle © Editions de l'Archipel




Une épouse effacée

Héritière du duché de Bretagne, elle épouse en premier mariage et par procuration Maximilien Ier, futur empereur romain germanique, avant d'être mariée de force à Charles VIII en 1491. En effet, ce dernier a fait le siège de Rennes, dans l'unique but de s'emparer de la Bretagne. Jusqu'à la mort de Charles VIII, elle n'a aucun rôle politique, doit résider où on l'y oblige et accepter d'être séparée de ses enfants en bas âge.

Une souveraine puissante

Devenue veuve en 1498, elle épouse Louis XII, qui a succédé à son époux à la tête du royaume. Pendant qu'il fait annuler son précédent mariage pour pouvoir l'épouser, elle rentre en Bretagne administrer son duché, où elle impose à la fois un gouvernement et une armée. Elle devient alors l'héroïne d'un peuple. Pendant son mariage, elle domine radicalement son époux. Reine douairière, duchesse souveraine, elle dirige le royaume pendant l'absence de son mari, parti guerroyer en Italie. Elle meurt à 35 ans, alors que le pays, en pleine débâcle italienne, est attaqué de toute part.



Louise de Savoie

Louise de Savoie, régente de France Tableau du XVIe siècle © Editions de l'Archipel



[b]Maria Antonia Josepha Johanna von Habsburg-Lothringen, plus connue sous le nom de Marie-Antoinette (Vienne, 2 novembre 1755 – morte guillotinée à Paris, le 16 octobre 1793). Archiduchesse d'Autriche, princesse impériale, princesse royale de Hongrie et de Bohême, dauphine de France, reine de France et de Navarre (1774–1793), épouse de Louis XVI de Bourbon, roi de France. Elle est la sœur de Joseph II d'Autriche et de Léopold II d'Autriche.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes dans l'histoire de la France

Message  Admin le Sam 20 Sep - 10:17

SAINTE GENEVIEVE
Geneviève (Nanterre, 423–Paris, 502 ou 512 selon les sources) est une sainte catholique française, patronne de la ville de Paris. Son nom vient du celte Genova, « fille du Ciel ».


De père franc et de mère gallo-romaine, elle se voue très jeune à Dieu et est très vite remarquée par saint Germain d'Auxerre et saint Loup de Troyes, qui passent par Nanterre en 429 (voir histoire de Église Saint-Germain-de-Charonne), à l'occasion de leur voyage vers la Grande-Bretagne. Elle mène une vie consacrée et ascétique, probablement dès ses seize ans.

Selon la tradition, en 451, grâce à sa force de caractère, Geneviève, qui n’a que 28 ans, convainc les habitants de Paris de ne pas abandonner leur cité aux Huns. Elle encourage les Parisiens à résister à l’invasion par les paroles célèbres : « Que les hommes fuient, s’ils veulent, s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous les femmes, nous prierons Dieu tant et tant qu’Il entendra nos supplications. » De fait, Attila épargnera Paris.



Une autre hypothèse controversée prétend qu'elle aurait averti l'envahisseur d'une épidémie de choléra sévissant dans la région. Enfin, par ses liens avec les Francs, intégrés au dispositif romain, elle aurait pu savoir qu'Attila voulait s'attaquer d'abord aux Wisigoths en Aquitaine, et ne voulait sans doute pas perdre du temps devant Paris.

Elle fait bâtir une église sur l'emplacement du tombeau de saint Denis, premier évêque de Lutèce.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Genevi%C3%A8ve





Jeanne d'Arc, surnommée la Pucelle d'Orléans, est une figure emblématique de l'histoire de France. Au début du XVe siècle, elle mène victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, levant le siège d'Orléans, conduisant le Dauphin Charles VII de France au sacre à Reims et contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent ans.


Finalement capturée par les Bourguignons à Compiègne, elle est vendue aux Anglais et condamnée au bûcher en 1431 après un procès en hérésie. Entaché de nombreuses et importantes irrégularités, ce procès est cassé par le pape Calixte III en 1456, et un second procès en réhabilitation conclut à son innocence et l'élève au rang de martyre. Elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Elle est l'une des trois saintes patronnes de la France
.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d'Arc
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes dans l'histoire de la France

Message  Admin le Jeu 4 Déc - 16:05

Femmes, médecins, sous-off...
Les soldats méconnus de 14-18
Par Nouvel Obs

La machine à commémorer a encore frappé. On nous bombarde de livres sur la Grande Guerre. Même la mythique collection «Terre humaine» s'y est mise, et c'est tant mieux: les «Carnets de guerre» tenus au jour le jour, du 8 août 1914 au 25 mars 1919, par l'adjudant Edouard Coeurdevey sont un témoignage de premier ordre sur les coulisses du conflit (Plon, 938 p., 27 euros).


http://bibliobs.nouvelobs.com/20081106/8368/les-soldats-meconnus-de-14-18
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes dans l'histoire de la France

Message  Admin le Dim 24 Mai - 18:35

Xavier Raufer - C dans l’air - 22 mai 2009
«Quand, dans un état de droit en paix, des individus se servent d’armes de guerre, dans le cadre d’une opération préméditée, pour tirer sur des représentants de forces de l’ordre, cela s’appelle un acte de guerre civile.»
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes dans l'histoire de la France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum