Plantes interieur et jardin

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 4 Sep - 13:03


LES PLANTES DEPOLLUANTES

L'air de nos intérieurs est plus pollué qu'on ne l'imagine. Des études ont montré que certaines plantes aident à purifier et régénérer l'air ambiant. Quelles sont-elles ?

L'air des maisons est polluéA l'intérieur des bâtiments, l'air est généralement bien plus pollué qu'on ne le pense. Les matériaux employés pour la construction, ceux mis en oeuvre pour l'aménagement, ainsi que les produits d'entretien utilisés pour le nettoyage contiennent bien souvent des substances mauvaises pour la santé : Composés Organiques Volatils et autres composants chimiques (benzène, formaldéhyde, toluène, xylène...).

Ces composés chimiques sont présents dans des matériaux comme les PVC, contreplaqués, les vernis, les résines, les colles... Les produits de traitement du bois (insecticides), les solvants d'entretien et produits ménagers... Les moquettes qui contiennent des solvants de colles très volatils.

Nos propres pollutions
Notre présence et nos activités amènent également leur lot de pollution :

Odeurs, micro-organismes, allergènes des animaux domestiques, bricolage ou nettoyage...

Les désodorisants à base de parfums de synthèse, que l'on trouve fréquemment dans les toilettes, sont nocifs

Bureaux
Bien sûr, ce qui vaut pour les maisons vaut pour les bureaux. Spécifiques à ces derniers, imprimantes et photocopieurs laser émettent de l'ozone, irritant pour les voies respiratoires et les muqueuses oculaires. Vite, des plantes vertes !

Des plantes contre les polluantsEn 1980, le Dr Bill Wolverton de la NASA a mené des études portant sur le recyclage de l’air dans les navettes spatiales. Ces premiers travaux permirent de découvrir que les plantes, êtres vivants qui se nourrissent et échangent avec le milieu extérieur, ont la capacité de dépolluer l’air de façon significative. Depuis, différentes recherches sont venues confirmer ses résultats.

En France, le programme Phyt'Air regroupe depuis décembre 2001 les recherches du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) de Nantes et de la faculté de pharmacie de Lille. 3 plantes (chlorophytum, dracaena marginata et scindapsus aureus) et 3 polluants (toluène, monoxyde de carbone et formaldhéhyde) ont principalement été étudiés.

Ces études indiquent que les plantes absorbent les polluants principalement par les racines et par les feuilles. On n'exclut pas aujourd'hui une participation des micro-organismes présents dans le susbtrat.

Pas seulement les plantes
Bien entendu, les plantes ne peuvent à elles seules garantir un air pur ! Elles doivent venir accompagner une démarche plus globale, préventive (construire avec des techniques et matériaux plus sains) et curative (aération manuelle, notamment). Voir plus bas.

Quelques plantes d'intérieur pour dépolluer l’air de la maisonChaque plante ayant des capacités différentes à filtrer les éléments polluants, c'est en les associant que vous obtiendrez les meilleurs résultats. L'effet décoratif n'en sera que meilleur !

Voici une liste de quelques plantes d'intérieur, vertes ou fleuries, présentant des capacités de dépollution intéressantes.

Areca
Le palmier d'Arec (chrysalidocarpus lutescens) absorbe efficacement selon la NASA le xylène et le formaldhéhyde présents dans l'atmosphère. A conseiller pour les pièces fraîchement repeintes. Pas de soleil direct.

Anthurium
L'anthurium (anthurium andreanum) absorbe notamment l'ammoniac présent dans la cuisine. Il apprécie les ambiances humides et les sols contenant de la terre de bruyère. Brumisez régulièrement ses feuilles robustes et vernissées.

Azalée d’intérieur
L'azalée (rhododendron indicum) absorbe les vapeurs d’ammoniac des détergents pour sols, le xylène et le formaldhéhyde. Couverte entre septembre et mai de belles fleurs roses. Lumière indirecte à 18° C maximum durant la floraison.

Chlorophytum

Chlorophytum
... Ou phalangère, ou « plante araignée » (chlorophytum comosum). Effet dépolluant contre les solvants des peintures et des colles (toluène, formaldéhyde). Capte aussi le monoxyde de carbone et le xylène. Plante robuste et prolifique, parmi les plus appréciées des plantes d'intérieur.

Dracaena
Dracaena fragrans absorbe formaldéhyde et benzène (notamment celui dégagé par la fumée de cigarettes). Capte aussi xylène et trichloréthylène. Formé de troncs sur lesquels poussent les rosettes de feuilles, il s'avère idéal dans les chambres où ils poussera tout en hauteur.

Ficus
Appelé aussi "figuier pleureur", le ficus benjamina capte le formaldéhyde, le xylène et l'ammoniac. C'est un petit arbre élégant facile à conserver dans une pièce bien éclairée.

Fougère de Boston

Philodendron
Nephrolepis exaltata 'Bostonienis' fait partie des meilleures plantes dépolluantes. Absorbe très bin le formaldhéhyde et le xylène, en raison d'un cycle absorption / rejet d'eau assez important. Une belle fougère décorative, aux frondes retombantes, découpées et ondulées. A placer dans une pièce fraîche en lumière tamisée.

Lierre
Le lierre (hedera helix) filtre le formaldéhyde, le toluène, le trichoréthylène ainsi que le monoxyde de carbone dégagé par les appareils de chauffage. Cultivé en suspension, il peut être placé dans toutes les pièces de la maison : cuisine, salle de bains, chambre à coucher...

Philodendron
Le philo rouge (philodendron erubescens) est le plus efficace de la famille pour épurer l'air de son formaldhéhyde. Utile donc si le mobilier est formé de panneaux de particules. Se plait également dans l'humidité des salles de bain.

Pothos

Spathiphyllum
Le pothos (scindapsus aureus) absorbe vaillamment le monoxyde de carbone, mais également toluène, benzène, hexane et formaldhéhyde. Parfait pour un coin bricolage. Evitez la chambre des enfants : sa sève irrite la peau.

Spathiphyllum
La « fleur de lune » (spathiphyllum) est un dépolluant très efficace. Il absorbe quantité de composés organiques volatils contenus dans les colles, peintures, vernis et mastics utilisés en aménagement intérieur. Ses fleurs blanches ont le bon goût de s'épanouir presque toute l'année et il se contente de peu de lumière.

Beaucoup de plantes ?
On estime qu’une belle plante tous les 10 m² suffit à garder un air sain dans une maison de 2,50m de hauteur sous plafond.
Un air plus sainL'air intérieur s'avère donc nettement plus pollué que celui de l'extérieur, même en ville avec les gaz d'échappement !

Aérer très régulièrement les maisons est donc conseillé : une bonne ouverture de fenêtres chaque matin valant mieux à ce titre qu'une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) mal réglée et pas entretenue... source de pollution !

Outre l'aération, veillez également à :

éviter de trop chauffer,

entretenir et nettoyer les systèmes d'aération,

utiliser des matériaux de construction écologiques,

privilégier les produits d'entretien respectant l'environnement.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 4 Sep - 13:20

CHLOROPHYTUM

Nom commun:
Phalangium, phalangère, plante araignée
famille:
Liliacées
Origine:
Cette plante est originaire d'Afrique du Sud et fut introduite en Europe vers le milieu du XIXe siècle.

Signification : du latin : "plante verte".


Toxicite:
Plante peu toxique - mais peut provoquer des problèmes digestifs chez les chats.
Description:
Les chlorophytums produisent des touffes de feuilles souples, lancéolées et arquées. En période de croissance, des stolons sortent d'entre les feuilles. Ils produisent des plantules qui émettent des racines dés qu'ils ont pris forme. Les stolons se recourbant vers la terre, les plantules s'enracinent naturellement quand elles sont en contact avec un substrat.

Cette espèce vit de nombreuses années.
floraison

Les chlorophytums produisent de petites fleurs en étoile, blanches, à 6 pétales au bout des stolons qui apparaissent en été. Elles sont éphémères, très rapidement remplacées par de petites plantules. Une jeune plante qui ne mesure que 10 cm peut déjà produire des hampes florales et de petites rosettes de feuilles. Pour les provoquer, on peut espacer les arrosages et laisser la plante sécher légèrement pour la stimuler.
Croissance

Les chlorophytums atteignent généralement 25 cm de hauteur. Les feuilles mesurent de 30 à 60 cm et les stolons, de 40 à 60 cm. Les plantes forment rapidement de fortes masses de feuilles.
utilisation

Cette plante est particulièrement décorative quand les stolons retombent de tous les côtés. On aura donc intérêt à surélever le pot. Ce sont également de très gracieuses plantes à suspendre. Etant donné sa propension à former de très fortes masses de verdure en prenant de l'âge, il est aussi intéressant de cultiver cette plante dans de très grands bacs pouvant servir de séparations dans une pièce.
Soins

Le chlorophytum exige une pleine lumière pour conserver un feuillage vivement panaché. Un peu d'ensoleillement lui fera même du bien, surtout en hiver. Par contre, éviter les fortes insolations du soleil de midi en été, qui pourraient brûler les feuilles.

Supprimez les feuilles mortes. Avec des ciseaux, enlevez les parties abîmées sans couper la partie saine. Si les pointes des feuilles brunissent, coupez au ras du tissu sain sans l'entailler. Nettoyez régulièrement les feuilles en les vaporisant partout, avec de l'eau tiède et à une distance de 15 cm.

Les températures habituelles d'une habitation conviennent toute l'année, 18°C étant une température idéale. Au-delà, bassinez de temps en temps la plante pour lui procurer un peu de fraîcheur. En hiver, la plante peut supporter des baisses de températures mais ne pas l'exposer au-dessous de 7°C.

Durant la période de croissance, arrosez généreusement pour que le compost soit toujours humide mais non complètement détrempé. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe. Cette plante étant très résistante, une sécheresse accidentelle ne la mettra pas en danger mais ternira le feuillage et pourra faire brunir définitivement les pointes des feuilles. Elle récupèrera très vite quand on reprendra des arrosages réguliers. Du mois d'octobre au mois de mars, arrosez moins, de manière à bien humidifier le mélange à chaque arrosage mais en le laissant sécher sur quelques centimètres entre chaque nouvel apport. Adaptez toutefois les arrosages aux températures ambiantes. Il est bien évident qu'un hivernage à la fraîcheur donnera lieu à des arrosages beaucoup plus parcimonieux qu'à la chaleur.

Effectuez un apport d'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours de juin à septembre seulement pour les jeunes plantes n'ayant pas émis de stolons. Celles qui en ont produit auront besoin d'engrais toute l'année.

Effectuez de préférence le rempotage en mars ou en avril, mais il peut arriver qu'on ait à rempoter un chlorophytum n'importe quand dans l'année. Il faut prévoir beaucoup d'espace aux racines tubéreuses que produit la plante. La motte doit s'arrêter à 2,5 cm du bord du pot. On rempotera la plante quand les racines auront soulevé le mélange jusqu'au bord et qu'il ne sera plus possible d'arroser dans de bonnes conditions. Utilisez un compost à base de terreau. Un mélange de terreau et de terre franche donne également de bons résultats.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 4 Sep - 13:25

Epipremmum

Lierre doré, arum grimpant, pothos
famille:
Aracées
Origine:
La plante est originaire des îles Salomon.
Toxicite:
Plante très toxique. Attention aux jeunes enfants et aux animaux.
Description:
Tout d'abord, cette plante est connue sous de nombreux noms différents : Rhaphidophora, scindapsus ou pothos.



Ce genre regroupe des plantes grimpantes apparentées aux philodendrons. Dans leur habitat naturel, les épipremmums grimpent très haut le long des troncs et des branches d'arbre en y accrochant leurs racines aériennes charnues. Leurs feuilles cordiformes et alternes ont un limbe coriace et généralement luisant. Les pétioles qui les portent ont entre 5 et 8 cm. La plante présente l'intérêt de ne perdre aucune des ses feuilles en grandisssant.

L'épipremmum vit de nombreuses années et devient même de plus en plus beau au fur et à mesure qu'il vieillit. Une plante âgée produit en effet des feuilles plus grandes, plus vigoureuses et plus décorative qu'une jeune plante.
floraison
Cultivée en intérieur, cette plante ne fleurira jamais.
Croissance
En intérieur, chaque pousse principale peu croître de 30 à 45 cm par an. La plante pourra atteindre une hauteur de 1,20 à 1,80 m.
utilisation
Sous réserve d'un bon drainage, cette plante s'accommode bien de la présence d'autres plantes vertes dans un bac. On peut également l'utiliser pour ramper le long d'une étagère, d'une fenêtre ou d'un support quelconque. Elle peut aussi être suspendue au plafond ou meubler la base de plantes plus hautes. On achète souvent les épipremmums attachés à un tuteur de mousse.
Soins
L'aspect de la plante dépend beaucoup de la quantité de lumière qu'elle reçoit. Elle peut pousser à l'ombre aussi bien qu'en pleine lumière, mais elle perdra son panachage si la lumière est faible. Un peu de soleil dans la journée accentuera les marbrures, mais n'exposez pas la plante aux rayons brûlants du soleil de midi en été.
L'épipremmum se plaît partout et n'est pas difficile. Évitez-lui les courants d'air. Si la plante se dégarnit à la base, ce qui est rare, ou qu'elle est trop développée, rabattez les tiges au printemps.
La température habituelle d'une habitation convient très bien en été. En hiver, une période de repos à des températures plus fraîches est bénéfique à la plante. Une température moyenne de 15°C est idéale. Ne pas exposer la plante à moins de 10°C. Si la plante doit rester dans une pièce chaude en hiver, augmenter l'humidité en cultivant au-dessus d'un récipient d'eau rempli de billes d'argiles ou de gravillons.
Il faut éviter les excès d'eau que la plante ne supporte pas. En période de croissance, laissez le mélange sécher en surface entre chaque arrosage. En hiver, empêchez seulement le mélange de s'assécher totalement.
Effectuez un apport d'engrais ordinaire liquide une fois par mois en période de croissance.
Un compost à base de terreau du commerce convient très bien. Rempoter tous les printemps jusqu'à ce que la plante loge dans un pot de 2 cm. Ensuite, surfacez simplement le mélange.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 4 Sep - 13:29

Ficus Benjamina

Caoutchouc, figuier, gommier
famille:
Moracées
Origine:
Le genre ficus comprend plus de 800 espèces originaires pour la plupart des régions chaudes.
Toxicite:
La grande majorité des Ficus est toxique par injestion et contact et principalement ceux les plus cultivés en intérieur dont Ficus benjamina. Attention aux jeunes enfants, aux chiens, lapins nains et chats qui y sont très sensibles.
Description:
Le genre ficus est très diversifié et comprend des arbres, des arbustes et des sujets grimpants. Les ficus sont appréciés pour la beauté de leur feuillage et pour la grande variété de forme qu'ils peuvent offrir. Certaines espèces prospèrent sur un appui de fenêtre, d'autres ont besoin d'un très grand espace pour se développer.



Devant cette diversité et des conditions de culture parfois fort différentes d'un ficus à l'autre, chaque espèce fait l'objet d'une fiche spécifique.
floraison
Diversité trop grande pour des généralités.
Croissance
Diversité trop grande pour des généralités.
utilisation
Diversité trop grande pour des généralités.
Soins
La plupart des ficus s'accommodent d'une luminosité moyenne aussi bien que de quelques heures de soleil par jour. F. pumila, toutefois, préfère demi-obscurité. Les formes à feuilles vertes supportent des emplacement moins lumineux que celles à feuilles panachées. A ces dernières, il est indispensable de procurer une lumière très vive et quelques heures de soleil par jour.
Nettoyez régulièrement les feuilles vernissées des ficus avec une éponge humide. Procédez avec douceur, les nouvelles feuilles étant fragiles. Pour les feuilles duveteuses, utilisez un vaporisateur.
L'atmosphère habituelle d'une habitation convient à la plupart des ficus car ils peuvent supporter une vaste gamme de températures. F. pumila préfère la fraîcheur et pourrait presque supporter le gel. F. radicans, religiosa et deltoides ont besoin d'une bonne humidité de l'air, surtout en été.
F. pumila perd ses feuilles quand il manque d'eau. Bien imbiber la motte et laissez-la sécher sur 1 cm entre chaque arrosage. Les autres espèces demandent beaucoup moins d'eau. Les feuilles inférieures tombent même si les arrosages sont exagérés. Le mélange doit sécher sur sa moitié entre chaque apport d'eau.
En période de croissance, fertilisez avec un engrais ordinaire liquide tous les quinze jours.
Utilisez un mélange à base de terreau pour les espèces à feuilles larges. F. pumila et F. sagittata préfèrent un mélange à base de tourbe. Les ficus aiment être à l'étroit et on ne rempote que lorsque les racines s'échappent par le trou d'évacuation ou qu'elles apparaissent à la surface du mélange. Rempotez au printemps jusqu'à ce que la plante atteigne sa taille optimale. Surfacez simplement le mélange par la suite.
Problèmes
Maladies et erreurs de culture
F. pumila a ses feuilles qui jaunissent quand les conditions de culture sont inadéquates. Il peut avoir trop chaud ou avoir été exposé au soleil. Peut-être manque-t'il d'eau. Ou peut-être au contraire, ses racines sont-elles asphyxiées par un mélange terreux trop saturé en permanence. Rectifiez les conditions de culture en tenant compte que ce ficus a des symptômes identiques pour des erreurs de culture très diverses.

Des taches brunes et desséchées sur le bord des feuilles proviennent souvent de l'action d'un soleil trop violent. Les feuilles touchées tomberont.

Le bord des feuilles se fane et s'enroule si la plante manque d'eau ou d'humidité atmosphérique. Immergez le pot dans un récipient d'eau jusqu'à ce que le compost soit saturé. Egouttez et arrosez plus régulièrement par la suite. Si c'est l'humidité atmosphérique qui fait défaut, bassinez fréquemment et cultivez la plante au-dessus d'un récipient d'eau rempli de billes d'argile.

Le jaunissement et la chute des feuilles sont dus à de trop brusques changements de températures ou à un manque de lumière. Placez la plante à une situation plus lumineuse et évitez impérativement les courants d'air.

Le jaunissement des feuilles peut aussi provenir d'un excès d'eau. A part en ce qui concerne F. pumila, il faut laisser le mélange sécher un peu entre chaque arrosage, les ficus détestant l'humidité résiduelle. Vérifiez aussi le drainage.

Les feuilles s'affaissent quand la plante manque d'eau. En période de chaleur, surveillez que le compost ne s'assèche pas totalement.

La plante arrête sa croissance quand les racines sont trop à l'étroit ou que le sol s'est trop appauvri. Rempotez dans un compost sain et fertile.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 4 Sep - 13:34

ANTHURIUM

Flamant rose, langue de feu
famille:
Aracées
Origine:
Plante originaire du Costa Rica et du Guatemala.
Signification du nom : du grec anthos : fleur et oura : queue.
Toxicite:
Plante très toxique par ingestion et par contact. La sève et les jeunes feuilles étant les plus dangereuses. Attention aux jeunes enfants et aux animaux dont les tortues terrestres.


Description:
Les feuilles de ces plantes tropicales sont assez grandes : de 20 à 25 cm de long sur 8 de large. Elles sont en forme de c½ur, pointues, un peu retombantes et vert sombre. Elles émergent d'une souche rhizomateuse. Le système radiculaire est assez peu développé. Le genre anthurium est cultivé en général pour la grande valeur ornementale de la floraison et pour sa durée exceptionnelle. Cette inflorescence extrêmement colorée se compose d'une grande spathe entourant un spadice mince et recourbé.

A l'état naturel, le genre comprend des espèces terrestres et des espèces épiphytes (qui croissent sur les arbres).

Cette plante persistante dure quasiment indéfiniment si les conditions de culture lui conviennent..
floraison
La plante fleurit généralement pendant l'été mais cultivée dans des conditions idéales, elle peut fleurir à n'importe quel moment de l'année. L'inflorescence peut durer jusqu'à huit semaines ou plus. Elle est inodore.
Croissance
L'anthurium atteint de 30 à 60 cm mais il existe également des variétés naines. La touffe peut être assez large, les feuilles ayant tendance à s'étaler à la lumière. La croissance est plutôt lente.
utilisation
En raison de leurs besoins en humidité, il est préférable de cultiver les anthuriums au milieu d'autres plantes d'où leurs inflorescences richement colorées se détacheront. De beaux cache-pots en cuivre, en terre ou en faïence les mettront parfaitement en valeur. A 'Crystallinum' sera plus à son aise dans une serre, une fenêtre-serre ou une vitrine car c'est vraiment une plante de chaleur humide.
Soins
Les anthuriums ont besoin d'une lumière constante, sans soleil direct. La proximité d'une fenêtre légèrement ombragée leur convient parfaitement.
L'anthurium est exigeant. Il ne donnera aucune fleur si il est trop arrosé en hiver, si il manque d'engrais ou si la luminosité est trop faible. Ces plantes sont également friandes d'humidité et elles demandent des bassinages réguliers. Elles gagnent à être cultivées sur une cuvette remplie de cailloux humides. On doit souvent nettoyer les feuilles des espèces à feuilles coriaces avec une éponge humide. Les feuilles jaunies et les fleurs fanées seront sectionnées à la base.

Les inflorescences parfois trop lourdes doivent être tuteurées.
Ces plantes croissent mieux lorsqu'on les maintient à une température constante comprise entre 18 et 21° à condition que l'humidité reste élevée. En hiver, la température peut éventuellement être descendue à 15° mais pas au-dessous de 13°.
En été, la plante exige beaucoup d'eau. Arroser abondamment pour conserver au mélange toute son humidité. Utiliser de l'eau tiède. Il est à noter que les anthuriums passent pour être des plantes exigeant de l'eau adoucie alors que la plupart des variétés et hybrides supportent très bien l'eau calcaire du robinet du moment qu'elle ne soit pas trop dure. Pendant la période de repos, laisser le mélange se dessécher sur quelques centimètres avant d'arroser de nouveau.
Apporter de l'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours pendant la période de croissance. Cesser tout apport durant la période de repos.
Rempoter les jeunes plantes chaque printemps et les plantes plus âgées tous les 2 ou 3 ans. Utiliser un mélange comportant un volume égal de tourbe ligneuse, de terreau de feuilles et de sable. Ajoutez au mélange un peu de charbon de bois pillé. Garnir le fond des contenants d'une bonne couche de drainage (tessons de pots). Les anthuriums n'auront guère besoin de pots supérieurs à 15 cm. Lors du rempotage, la base de la plante doit être bien dégagée de la surface du compost car si elle se trouvait enterrée, elle pourrait pourrir.


Dernière édition par Admin le Dim 22 Mar - 20:02, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Mer 8 Oct - 9:34

FAIRE SON MUR "VERT"

http://www.flowall.com/

Pour toute information : Numéro vert gratuit: 0800 47 02 07

C’est simple:
Le mur végétal d’intérieur Flowall est disponible par panneau modulaire de 400X420mm. Il peut être directement vissé au mur, suspendu par une attache de fixation ou accroché sur un montant en aluminium.



C’est beau:
De nombreuses plantes peuvent être installées sur un support Flowall. Ainsi, votre mur végétal peut être décoré à votre convenance et selon vos goûts. Flowall vous permet de créer un véritable jardin vertical chez vous.



C’est pratique:
L’entretien est réduit au minimum grâce au système d’irrigation intégré. L’arrosage et l’apport en engrais se font par remplissage du support. Un mur végétal Flowall peut se contenter d’un remplissage tous les 15 jours à un mois*.

C’est sain:
De nombreuses études (depuis la première menée dans les années 80 par le professeur Robertson pour la NASA) ont démontré que les plantes non seulement régénèrent l’air en recyclant le l’oxyde de carbone, mais aussi le purifient de nombreux polluants domestiques (aérosols, solvants, fumées, etc.). C’est donc la garantie d’un air intérieur le plus sain possible.

C’est économique:
Grâce à son développement vertical, Flowall préserve votre espace habitable et ne mobilise qu’une surface au sol infime. Flowall est disponible à un prix très raisonnable et permet de constituer des murs végétaux à un coût imbattable.

C’est efficace:
Flowall est un produit unique élaboré après plusieurs années de développement et d’expérimentation. A partir d’un concept simple et malgré une problématique complexe, Flowall est une réponse magnifique à une envie et un besoin vital de nature et de verdure. Flowall est breveté depuis 2003.

*A surveiller selon la température et l’humidité de l’air. Certaines plantes apprécieront beaucoup d’être vaporisées régulièrement.

Un kit Flowall comprend 1 support mural Flowall, 16 pots encastrables, 2 vis et 2 chevilles, et un mode d’emploi avec nos conseils d’utilisation.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information commerciale ou technique au numéro vert 0800 47 02 07 ou par mail


UN AUTRE SITE : tout plein de belles choses

http://www.marieclairemaison.com/,en-passant-par-urban-flore,200304,29597,5


Dernière édition par Admin le Dim 29 Mar - 12:59, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Mer 8 Oct - 9:43

Les Bonzais :

liens pour tout savoir :


http://artbonsai.org/
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Sam 11 Oct - 10:51

Présentation du Jardin Exotique de Roscoff
Le Jardin Exotique est situé sur la commune de Roscoff, dans le Nord Finistère, en Bretagne. Il appartient au G.R.A.P.E.S. (Groupement Roscovite des Amateurs de Plantes Exotiques et Subtropicales), une association loi 1901. Il se trouve en bord de mer non loin du port en eau profonde où on prend le ferry pour Plymouth (Royaume-Uni).

On y cultive des plantes exotiques et subtropicales c’est à dire originaires de l’hémisphère sud (Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Chili, Argentine, Brésil, etc.), des îles de l’Atlantique (Iles Canaries, Ile de Madère, Açores, etc.) mais aussi de l’hémisphère nord si les plantes peuvent être considérées comme exotiques (plantes mexicaines, en particulier les cactus, les agaves, les dasylirions, palmiers de Chine ou d’ailleurs, etc.) Actuellement, le jardin possède 3400 plantes différentes.



La Collection
C’est un jardin de collection. Ainsi, nous hébergeons les Collections Nationales CCVS pour la famille des Restionaceae (2005) et pour le genre Aeonium (2007) ainsi que les Collections Agrées CCVS pour les genres Protea (2005), Kniphofia (2005) et Melianthus (2005). En dehors de ces collections reconnues, nous possédons aussi de nombreux Eucalyptus (plus de 100 espèces différentes), des Callistemon (rince-bouteilles en français), des Melaleuca, des Greveillea, des Hakea, des Banksia, des fougères arborescentes, des palmiers, des succulentes (beaucoup de cactus, d’agaves, d’aloès, de crassulas, de Sedum mexicains, etc.), des bulbes sud-africains ou sud-américains comme Amaryllis belladonna, des Passiflora (fleurs de la passion)... Ces plantes ne sont pas classées par continent mais disposées pour former un paysage « naturel ». En effet, beaucoup sont des annuelles ou des plantes de vie courte qui se ressèment comme les Echium des Canaries ou les Senecio elegans d’Afrique du Sud. Chaque année, nous introduisons de nouvelles espèces et ainsi le jardin semble changer rapidement.

Il s’agit pourtant d’un jeune jardin puisqu’il n’a que 20 ans : il a été créé en 1987 par Daniel Person, hôtelier à Roscoff, qui eu l’idée d’utiliser le lieu pour en faire un jardin exotique. Il s’est agrandi en 1990 et 1995 pour atteindre sa taille actuelle de 1,6 ha.



La Situation
Il s’étale entre le bord de mer où se trouve un belvédère, appel é Roc’h Hievec, une énorme masse de granite de 18 m de haut, jusqu’à la voie ferrée Saint-Pol-de-Léon Roscoff. Du belvédère, on peut admirer les environs. Dans le jardin, on peut y voir un bassin avec des poissons rouges et des tortues, une fontaine entourée de fougères arborescentes et énormément de plantes en fleur.

Beaucoup de ces plantes ont peu de rusticité et peuvent mourir s’il gèle un peu. Comment peut-on cultiver ces plantes dans ce jardin ? D’abord, Roscoff et la côte nord de la Bretagne sont baignée par le dérive nord-atlantique du Gulf Stream qui adoucit le climat ; ensuite, Roscoff est entouré des deux cotés par la mer et cela créé un micro-climat ; enfin la masse de granit de 18 m de haut, situé coté est, protège des vents d’Est et restitue la chaleur pendant la nuit. En général, les températures ne descendent pas en dessous du 0°C près du rocher et n’atteignent que rarement –2°C en haut du jardin. Le facteur limitant est le vent : le jardin est divisé en petites cellules par des haies qui limitent son action. Les précipitations tombent principalement du mois d’octobre au mois de février pour une moyenne globale de 880 mm/an.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Sam 11 Oct - 15:19

Nom commun: Beaucarnea
Nom latin : Beaucarnea recurvata
famille : Agavaceae
catégorie : arbre semi-succulent
feuillage : persistant
port : dressé, base du tronc en bouteille
floraison : été
couleur : blanc-crême chez les sujets âgés
croissance : lente, surtout au début
hauteur : 4-8 m dans son pays d'origine (Mexique)
plantation : printemps
multiplication : semis à chaud mais difficile et long, séparation de rejets au printemps
sol : très drainé plutôt acide
emplacement : soleil, luminosité importante
zone : (9)-10
entretien : arroser modérément pendant la croissance (et laisser sècher entre deux) et nettement moins en hiver. Mais asperser assez régulièrement le feuillage au printemps et en été
NB : c'est dans la base du tronc que se situe la partie "réserve".
Dans le cas de culture en appartement il est important que cette plante soit en pleine lumière, dans une pièce aérée même en hiver et avec de la chaleur en été. Le secret de la conservation et de la croissance équilibrée d'un beaucarnea réside dans ces 3 paramètres : soleil (ou lumière importante), chaleur et surtout peu d'arrosage (une fois par mois en printemps ou été lui convient et il faut donc le protéger de la pluie s'il est en pot à l'extérieur)



Le rempotage ne doit pas être trop fréquent (mais conseillé après l'achat) et en faisant attention à ne pas abîmer les racines et en le laissant dans un pot assez étroit
Dans les zones priviligiées comme le Sud de la France il peut-être planté en pleine terre au soleil et dans ce cas là il ne reçoit aucun apport d'eau par arrosage.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Sam 18 Oct - 19:46

http://fr.wikipedia.org/wiki/Datura_stramoine

Une plante qui est venue se planter sur mon balcon. Je ne savais pas ce que c'était. J'ai fini par trouver. D'après ce qu'ils disent, le fruit est très toxique. Donc attention à vos enfants, à vos animaux etc.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Mer 28 Jan - 17:58

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Sam 31 Jan - 9:51

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 26 Fév - 12:59

LES PLANTES CARNIVORES : Attention ne rien mettre sur vos blogs ou forums sans autorisation du créateur du site dont je mets le lien. Il suffit de cliquer : tout est très bien décrit


http://www.infoscarnivores.com/choix.htm

Un autre site où on peut acheter ce genre de plantes très intéressantes.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 26 Fév - 21:05

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 26 Fév - 21:10

SITE COMPLET : ROCAILLES, GRAMINEES, PLANTES FLEURS DE BORDURE, JARDIN JAPONAIS etc.

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_graminees.php3
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Mer 4 Mar - 15:51

JARDINS JAPONAIS :

Une partie Jardin Japonais peut très bien s'intégrer à tous les jardins européens :

il est nécessaire qu'il y ait : de l'eau, bassin ou cascade, des galets, des pierres, des rochers, des plantes,
je mets quelques photos ainsi que le lien de la source qui donnent une petite idée


http://jardins-japonais.org/jardins.html









avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Ven 6 Mar - 12:54

Comment faire soi même ses murs végétaux à partir de grilles, d'échelles, de claustra etc....


http://castorama.groupereflect.net/projet/un-mur-vegetal-multicolore

10 MODELES DE MURS VERTS


http://www.cotemaison.fr/diaporama/le-mur-vegetal-ecolo-et-so-deco_3177.html?p=5


Dernière édition par Admin le Ven 10 Avr - 12:41, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Ven 6 Mar - 13:30

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Dim 15 Mar - 11:06

MAGNIFIQUE SUSPENSION POUR MURS OU CLOISONS VERTS :

http://www.madeindesign.com/news/mag-teracrea-03-2009.html
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Dim 22 Mar - 20:12


ARECA




Palmier d'arec
Chrysalidocarpus lutescens
Areca, Chrysalidocarpus lutescens
Famille:
Arécacées, Palmiers
Origine:
Madagascar,
Période de floraison:
été
Couleur des fleurs:
jaune
Exposition:
lumière très vive
Type de sol:
terreau, léger, bien drainé
Acidité du sol:
neutre
Humidité du sol:
légérement humide
Utilisation:
à l'intérieur en bac, serre chaude, véranda
Hauteur:
de 2 à 10 m
Type de plante:
palmier
Type de végétation:
vivace
Type de feuillage:
persistant
Rusticité:
15°C minimum en hiver, 10 à 20°C toute l'année
Plantation, rempotage:
printemps
Méthode de multiplication:
semis au chaud au printemps
Taille:
pas de taille nécessaire
Espèces, variétés intéressantes:
Le genre comprend environ 20 espèces
Maladies et insectes nuisibles:
les araignées rouges en culture intérieure
Toxicité:
-

L'Aréca, aréquier ou bien encore le palmier d'Arec est un palmier aux longues feuilles arquées et très découpées. Jusqu'à 6 mètres dans la nature mais en intérieur son développement sera plus lent. C'est néanmoins une grande plante verte qui sera du plus bel effet dans un salon dans un coin lumineux.

D'origine tropicale, l'Aréca apprécie les ambiances humides. Vaporisez son feuillage régulièrement et posez votre pot sur une soucoupe plein d'eau et remplit de billes d'argiles. Maintenez la terre humide mais pas détrempée. Un bon drainage en fond de pot est donc nécessaire.

Ajoutez de l'engrais pour plantes vertes à l'eau d'arrosage de votre Aréca tous les quinze jours pendant la période de végétation.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Dim 22 Mar - 20:24


Faux zamia
Zamioculcas zamiifolia




Famille:
Aracées
Origine:
Zanzibar, Tanzanie
Période de floraison:
toute l'année, difficile à obtenir
Couleur des fleurs:
spathe jaune-brun
Exposition:
lumière, lumière faible acceptée
Type de sol:
terreau
Acidité du sol:
neutre
Humidité du sol:
normal
Utilisation:
plante verte d'intérieur
Hauteur:
jusqu'à 1 m
Type de plante:
plante verte
Type de végétation:
vivace
Type de feuillage:
persistant
Rusticité:
18°C toute l'année
Plantation, rempotage:
printemps
Méthode de multiplication:
semis, bouturage de tige dans un substrat humide, bouturage dans l'eau possible
Taille:
-
Espèces, variétés intéressantes:
espèce type
Maladies et insectes nuisibles:
résistant aux insectes et aux maladies
Toxicité:
-

Le Zamioculcas est une plante récente dans nos jardineries qui est d'origine tropicale. Cette plante est intéressante pour son feuillage en palmes original et ses feuilles vernies. Le développement du feuillage démarre d'une souche rhizomateuse qui sert de réserve à la plante en cas de sécheresse.

Le Zamioculcas se cultive bien en intérieur. C'est pendant la belle saison que se développent de nouvelles palmes à partir de la souche. C'est une plante qui supporte une faible luminosité et qui demande qu'un faible arrosage (laissez le substrat sécher entre deux arrosages). Elle est également résistante aux insectes. Un excès d'arrosage provoque un ramollissement des tiges qui retombent. Ajoutez de l'engrais à l'eau d'arrosage pendant la période de végétation.

Pendant la période hivernale, diminuez la fréquence des arrosages d'une fois par semaine à tous les quinze jours environ. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe sous le pot. Le Zamioculcas peut perdre quelques feuilles lorsque la température devient trop fraîche ou en cas d'excès d'arrosage. En puisant dans ses réserves il peut redémarrer à la belle saison.

Pour conserver un beau feuillage vert brillant, nettoyez les feuilles du Zamioculcas à l'aide d'une éponge humide.


Je la recommande même à celles et ceux qui disent ne pas garder une plante verte : en principe : increvable, même dans une pièce sombre.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Lun 6 Avr - 17:03

EN AVRIL : PLANTER A L'OMBRE


’L’’ombre dans le jardin vous paraît être une terrible fatalité. Rien n’’y pousse vous semble-t-il, et bien vous vous trompez. Certaines espèces ne seront jamais aussi belles que loin des rayons brûlants du soleil, en respectant quelques-unes de leurs exigences vous changerez bientôt d’’avis.

Cependant, il faut distinguer les différentes situations ombragées : le pied d’’un vieil arbre, qu’’il soit caduc ou persistant, offre des conditions particulièrement arides, puisqu’’en été, c’’est lui qui pompera toute l’’humidité. Lors de sa croissance, il aura épuisé la terre autour de son tronc ; il faudra planter en conséquence.

Une cour à l’’ombre n’’offre pas les mêmes conditions qu’’un mur au Nord. La cour propose des conditions proches de celles des sous-bois, pas de vent, ni de lumière directe mais une humidité appréciable qui conviendra à bien des plantes pourvu que le sol soit riche. Contre le mur aussi, mais là, les plantes craindront plus vite d’’avoir soif.

Pour vous aider à faire votre choix, voici un abécédaire des plantes d’’ombre qui devrait vous aider à comprendre quelles espèces planter et en quelle situation ombragée.

L’’ancolie : voici une plante qui pousse à l’’ombre des haies du bocage ou en lisière des bois, la poésie de ses fleurs à tête lourde éblouit la fin du printemps. Un sol riche en humus et plutôt léger lui plaira, sec ou humide, elle n’est pas bêcheuse.



L’’anémone des bois : c’’est une des étincelles du printemps. Elle éclaire les sous-bois dès le mois de février. C’’est sous les arbres caducs, où rien ne pousse qu’’elle prendra place à condition que le sol n’’y soit pas trop trop sec.



Pour sa part l’’anémone du Japon, renouvelle ses fleurs du mois d’’août jusqu’aux gelées pour éclairer un mur exposé au Nord ou une haie dans la même situation. Pas difficile à cultiver, cette grande fille pourrait même devenir envahissante si elle se plaît. Les variétés blanches comme cette Honorine-Joubert le seront un peu moins.



HONORINE JOUBERT

L’’arum d’’Italie : cet arum-là ne vous séduira pas par sa fleur, non, elle est insignifiante, c’’est son feuillage vert sombre marbré de beige qui va vous convaincre. De novembre à mai, cette plante basse donnera de l’’esprit à l’’ombre des arbres caducs ou au pied des vieux murs, ce qui tient presque de l’’exploit.



Astrantia major : ses fleurs ressemblent à des étoiles compliquées que l’’on aurait découpé dans un papier huilé. Glauques blanches ou roses, elles aiment une humidité constante, une terre riche et consistante.



Planter là où le soleil ne règne pas, ne sera bientôt plus un mystère.’
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 9 Avr - 11:06

DES DIZAINES DE HAIES NATURELLES, FLEURIES OU NON POUR VOS JARDINS


http://www.plantes-et-jardins.com/catalogue/catalogue2.asp?id_sections=1471&w1=1211$1470
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Ven 10 Avr - 12:38

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Admin le Jeu 16 Avr - 17:11

LE CISSUS

carte d'identité
Nom commun:

famille:

Vitacées
Origine:

du grec Kissos, signifiant "lierre" à cause du caractère grimpant de ces plantes.
Ces plantes sont originaires de nombreux pays comme l'Australie subtropicale, l'île de Java, l'Amérique centrale et du Sud, ainsi que des Antilles...
Toxicite:

Cissus rhombifolia est toxique - Attention à cette plante.
Description:

De très nombreuses espèces de cissus sont cultivées à l'intérieur. Elles sont toutes des plantes grimpantes, proches parents des vignes. La plupart produisent des vrilles qui s'enroulent autour du moindre support.

Bien traitée, tous les cissus vivent très longtemps.
floraison

Certains cissus peuvent produire des petites fleurs en grappe au mois de juillet. Mais la floraison est rare et surtout, ne présente aucun intérêt.
Croissance

Cissus antarctica est très vigoureux. Il peut gagner 6 cm par an et parvenir à une taille de 2 à 3 m, en appartement.

Cissus discolor ne dépasse guère 2,5 m en pot.

Cissus rhombifolia a une croissance rapide et peut croître de 1 m par an. Il peut atteindre plus de 3 m à maturité.

Cissus sicyoides pousse rapidement en s'étalant. Il lui faut beaucoup de place.

Cissus striata croît rapidement. Il peut grandir de 1 à 2 m par an.
utilisation

Tous les cissus peuvent être cultivés en suspension. Ils peuvent également servir de couvre sol dans de grands bacs pour cacher certains troncs dénudés et inesthétiques ou tout simplement pour retomber du bac et le cacher. Palissés sur un treillage, les cissus sont toujours du plus bel effet.
Soins
emplacement

Les cissus ont besoin d'une très bonne lumière mais n'apprécient guère les fortes insolation. Une fenêtre exposée à l'est ou à l'ouest conviendra très bien. Cissus rhombifolia est plus tolérant à cet égard car il peut supporter un peu d'ombre comme une exposition assez ensoleillée.
entretien

L'entretien des cissus ne pose que peu de problèmes. Rabattre au printemps les rameaux dénudés ou ayant poussés de façon trop anarchique. Pincez les jeunes pousses si vous souhaitez obtenir un port assez compact.

Cissus discolor, lui, est exigeant. Il lui faut de la chaleur et une importante humidité atmosphérique en été. En hiver, par contre, il demande de la fraîcheur.
temperature

Les cissus aiment la chaleur durant leur période de croissance. Des températures comprises entre 18 et 24°C conviennent, soit les températures normales d'une habitation durant la belle saison. (Au-dessous de 18° en été, cissus discolor perdrait ses feuilles.)

En hiver, les cissus apprécient un court repos à des températures comprises entre 1 et 15°C. Cissus striata, lui, préfère des températures supérieures à 15° et il n'est pas indispensable de lui imposer un repos hivernal.
arrosage

Durant la période de croissance, arrosez les cissus de manière à humidifier complètement le mélange à chaque arrosage. Puis laisser le sécher un peu, environ de moitié, avant un nouvel apport. Videz soigneusement la soucoupe après chaque arrosage. Cissus discolor est plus délicat car un excès d'eau peut faire tomber ses feuilles. Il faut l'arroser peu, juste pour empêcher la motte de se dessécher complètement. Dans ses forêts natales, l'air est saturé d'humidité qu'il absorbe par ses feuilles...

L'arrosage des cissus en hiver se fait avec parcimonie, juste pour empêcher la motte de se dessécher complètement.
engrais

Durant la période de croissances, soit du printemps à la fin de l'automne, effectuez un apport d'engrais liquide ordinaire tous les quinze jours.
rempotage

Cissus discolor, sicyoides et striata sont rempotés chaque printemps dans un mélange à base de terreau tant qu'ils sont jeunes. Les plantes adultes ne sont plus rempotées que tous les 2 ans. Les plantes devenues trop importantes sont simplement surfacées.

Pour Cissus rhombifolia et antarctica, le rempotage se fait dans un mélange de terre de bruyère et de terreau. Pour le reste, c'est pareil que ci-dessus.
Problèmes
Maladies et erreurs de culture

Les feuilles sont affaissées quand le sol est excessivement sec et que la plante se déshydrate. Immergez le pot dans une cuvette d'eau pendant une demi-heure. Puis le laisser s'égoutter et arrosez régulièrement par la suite.

Les feuilles jaunissent et tombent en cas d'excès d'arrosage. Eliminez les feuilles touchées et laissez dorénavant le compost sécher un peu entre chaque arrosage. Si la motte est vraiment trop détrempée, mieux vaut rempoter la plante dans un mélange sain.

Les feuilles s'enroulent, brunissent sur les bords et finissent par tomber. L'air est trop sec ou la plante a été soumise à une trop forte insolation. Effectuez des bassinages ou cultivez la plante sur un lit de gravillons ou de billes d'argile humides. Evitez d'exposer la plante aux rayons direct du soleil.

Les feuilles pâlissent et la croissance ralentit si le sol est trop pauvre. Soit la plante manque d'engrais, soit il est préférable de la rempoter avec un compost plus riche.

Cissus discolor perd son panachage s'il manque de lumière. Ce cissus est semi-persistant. Il perd un peu de ses couleurs ainsi que ses feuilles de la base en hiver et c'est un processus normal. Toutefois, si les feuilles deviennent entièrement vertes, c'est que la lumière est vraiment insuffisante et qu'il faut absolument lui trouver un emplacement plus lumineux.
Parasites

Les pucerons verts envahissent parfois les jeunes pousses surtout au printemps. Vaporisez la plante avec une eau légèrement savonneuse. Cela devrait suffire mais si l'attaque est vraiment sévère, utilisez directement un insecticide.

De fines toiles sous les feuilles trahissent une attaque d'araignées rouges favorisée par un air trop chaud et trop sec. Pulvérisez un acaricide ou un insecticide systémique. Bassinez et augmentez l'humidité autour de la plante.

Des taches jaunes sur les feuilles et des petites masses cotonneuses sur les nervures, au revers des feuilles dénoncent des cochenilles farineuses. Supprimez les insectes à l'aide d'un tampon imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. Dans un cas grave, appliquez un acaricide ou un insecticide systémique.
Multiplication

Il est préférable de bouturer les cissus au printemps ou au début de l'automne. Prélevez une bouture de 7,5 à 15 cm et comportant, si possible, un petit morceau d'écorce du rameau principal. Supprimez les feuilles inférieures et trempez la base dans de la poudre d'hormones de bouturage. Plantez 4 ou 5 boutures par pot de 8 cm rempli d'un mélange bien, humidifié de tourbe et de sable. Couvrez s'un sac de plastique transparent perforé. Placez à bonne lumière indirecte et à la chaleur (entre 2 et 23°). Durant tout ce temps, le compost doit demeurer bien humide. L'enracinement se fera entre 6 et 8 semaines plus tard. Quand de nouvelles pousses apparaissent, ôtez le sachet de plastique et arrosez modérément en laissant le mélange s'assécher en surface entre deux arrosages. Quand les jeunes plantes sont bien établies, les placer en pots individuels dans le compost préconisé ci-dessus pour les rempotages. Pour obtenir une plante d'aspect buissonnant, pincez régulièrement les nouvelles pousses.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plantes interieur et jardin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum