CULTURES DIVERSES : LEGENDES, CROYANCES, HABITUDES

Aller en bas

CULTURES DIVERSES : LEGENDES, CROYANCES, HABITUDES

Message  Admin le Sam 30 Aoû - 17:14

Connaissez-vous le zodiaque noir ????
Celui qui ne montre que nos défauts ..............!!


http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=54

UN LIEN POUR SAVOIR QUEL ETAIT LE JOUR DE VOTRE NAISSANCE



http://www.gemeaux.free.fr/divers/qljour.htm

UN LIEN POUR CALCULER VOTRE ASCENDANT

http://www.catfamilie.com/01-horoscopes/calcul-ascendant.htm
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CULTURES DIVERSES : LEGENDES, CROYANCES, HABITUDES

Message  Admin le Sam 29 Nov - 13:04

L'AVENT

L’origine des calendriers de l’avent


Une idée allemande

C’est l’habitude prise en Allemagne au XIXe siècle de donner des images aux enfants pendant cette période de l’avent qui semble être à l’origine du fameux calendrier de l’avent.

Ces images deviennent en effet de plus en plus somptueuses à partir des années 1850. Elles prennent des couleurs, de l’or, de l’argent, du relief, des dentelles de papier… Elles sont parfois même éditées sous forme de triptyques, avec des volets à ouvrir pour découvrir le dessin central. De cette idée d’images masquées à celle du calendrier de l’avent, il n’y avait plus qu’un pas…

Au lieu de distribuer les images une par une tous les jours, on a donc l’idée, dans la seconde moitié du XIXe siècle, de les cacher dans un calendrier de vingt-cinq cases. L’enfant peut ainsi ouvrir ces petites portes de papier et découvrir chaque jour une nouvelle image à partir du 1er décembre. Une façon de tromper l’attente jusqu’au 24 décembre et de souligner tout le mystère de la nativité. Et, le jour de Noël, c’est bien sûr l’image la plus belle qui est dévoilée devant les yeux émerveillés des petits...



Une diffusion lente

Au XIXe siècle et pendant la plus grande partie du XXe siècle, le calendrier de l’avent n’est présent qu’en Allemagne et en Alsace. Si les sapins de Noël alsaciens se diffusent largement en France après la Seconde Guerre mondiale, il faut attendre les années 1990 pour que les calendriers de l’avent commencent vraiment leur percée, dans le sillage des marchés de Noël qui se multiplient.


Qu’est-ce que l’avent ?


Déjà, qu’est-ce que ce temps de l’avent que couvrent ces somptueux calendriers contemporains ?
Institué au VIe siècle, c’est la période qui précède Noël, débutant le dimanche le plus proche du jour de la Saint-André (30 novembre) et comprenant quatre dimanches. Les quatre semaines de l’avent sont conçues comme une période de préparation spirituelle et de pénitence joyeuse par le jeûne avant la fête de Noël. Joyeuse parce qu’elle est promesse de la Nativité.
Dès la période de l’avent, on commençait autrefois à chanter des noëls, non seulement à l’église mais aussi chez soi et dans les rues, et l’on préparait la fête : on cuisinait les petits sablés, les gâteaux secs (tous différents selon les régions) et l’on commençait à décorer la maison. Avant tout, on nettoyait de fond en comble, car si l’homme doit être en paix pour Noël, la maison doit elle aussi montrer son harmonie.
Enfin, si l’on avait emprunté un outil, on devait le rendre et aucun travail commencé ne devait rester inachevé à la fin de l’avent.




Quels calendriers ?


Les calendriers de l’avent partent non pas du dimanche le plus proche de la Saint-André comme le rituel des messes, mais plus simplement du 1er décembre pour s’arrêter au 25, jour de Noël.

Ils n’ont comporté d’abord que des images pieuses, cachées et numérotées dans un grand décor biblique ou religieux : église, nuit de Noël, scène de Noël, paysage de Palestine…

Puis ils se sont progressivement laïcisés, perdant parfois jusqu’à leur signification initiale. Les cases ont démasqué des biscuits, puis des chocolats (Noël reste en France une période de consommation massive, et toutes les grandes marques de chocolat se sont mises à créer leurs propres calendriers) ou des petits jouets plastiques (extension du cadeau Bonux ou des gadgets cachés dans les céréales ?).

La dernière case est longtemps restée en lien avec Noël jusqu’au moment où n’importe quelle image a été imprimée derrière les petits volets de papier, depuis Mickey (notamment pendant les premières années du lancement d’Eurodisney) jusqu’aux dernières mascottes télévisées.



Un choix totalement éclectique

Alors ? Quel calendrier de l’avent allez-vous choisir cette année ?
Un calendrier « éducatif » acheté dans un musée, avec des icônes et des tableaux religieux de la Renaissance sous chaque case ? Un calendrier plus simple avec des petits dessins bibliques ?
Un calendrier gourmand avec des chocolats à croquer chaque jour (Attention : les enfants prennent souvent en cachette de l’avance sur les dates et remettent discrètement les petites cases en place après avoir tout mangé !) ?
Un calendrier « gadgets » avec alternance de cœurs, de bagues en plastique, de fèves et de minis oursons jusqu’au père Noël du 25 décembre ? À vous de choisir !
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 1636
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://artartspassions.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum